Mercredi 11 décembre 

BRUXELLES 

Conservatoire royal de Bruxelles
Auditorium Joseph Jongen, 12h30 

 

Renseignements 

Au Moyen-Age et à la Renaissance, les partitions musicales sont rares. La photocopieuse n'a pas encore été inventée, et les musiciens doivent se partager le livre de choeur ou le chansonnier. Privé de support visuel, chaque chanteur doit mémoriser et intérioriser, tout au long de sa vie, un grand nombre de mélodies et de savoir-faire : connaître le plain-chant par coeur, ajouter en chantant des voix à une mélodie existante, chanter une polyphonie écrite, improviser dans un mode, etc. 

  

Ce concert propose une plongée dans la mémoire des chanteurs de l'ensemble Coclico, dans cette grande boîte à outils où ils puiseront des musiques variées : chant grégorien, polyphonies virtuoses de l'Ecole Notre-Dame, chansons de trouvère, récitations collectives et improvisations en direct autour d'une mélodie composée par le public.  

  

 

L'art de la mémoire 

Chanteurs du Moyen-Age  

et de la Renaissance